Les Instituts Interdisciplinaires d’intelligence artificielle (3IA)

Dans le cadre du programme national pour l’intelligence artificielle (PNRIA), l’État soutient la constitution d’un réseau composé d’un petit nombre de consortia (Instituts Interdisciplinaires d’Intelligence Artificielle) avec lequel l’ensemble du potentiel français en IA aura vocation à interagir.

Après audition par un jury international, les résultats définitifs de l’appel à manifestation d’intérêt 3IA ont été rendus publics le mercredi 24 avril 2019 par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, et le secrétaire d'État chargé du Numérique, Cédric O.

Les quatre projets retenus

Pour permettre à l’écosystème de l’intelligence artificielle française de se développer et d’accélérer sa croissance, le programme national s’appuie notamment sur ce réseau des instituts 3IA, dont les quatre projets suivants ont été retenus : Grenoble « MIAI Grenoble Alpes », Nice-Sophia Antipolis « 3IA Côte d'Azur », Paris « PRAIRIE », et Toulouse « ANITI ».

Grenoble – « MIAI Grenoble Alpes »

Depuis l’obtention de l’« IDEX Université Grenoble Alpes », le site grenoblois est lancé dans une dynamique de structuration des acteurs académiques, qui associe fortement les partenaires économiques et les collectivités territoriales. Le projet MIAI Grenoble Alpes (Multidisciplinary Institute in Artificial Intelligence) est structuré autour de deux grands thèmes : l'IA du futur et l'IA pour l'humain et l'environnement. Une place particulière est donnée aux domaines de la santé personnalisée, des dispositifs médicaux, de l’environnement et de l’énergie.

Consulter la page dédiée au projet

Nice-Sophia Antipolis – « 3IA Côte d'Azur »

Le projet d'institut 3IA Côte d'Azur, porté par l’université Côte d'Azur, regroupe ses principaux membres en intelligence artificielle comme le CNRS, l’Inria, la communauté d'agglomération de Sophia Antipolis et la métropole Nice Côte d'Azur, et les autres institutions académiques du site comme les trois écoles EURECOM, MINES ParisTech et SKEMA Business School ainsi que de l'Inserm. Ce projet rassemble plus d’une centaine de chercheurs autour des domaines de la santé numérique et des territoires intelligents.

Consulter la page dédiée au projet

Paris – « PRAIRIE » : PaRis Artificial Intelligence Research InstitutE

PRAIRIE, créé par le CNRS, Inria, l’Institut Pasteur, PSL Université et l'université de Paris, et avec le soutien de seize partenaires industriels, se focalise sur les domaines de la santé, des transports et de l’environnement, en catalysant les échanges entre recherches académique et industrielle.

Consulter le site du projet

Toulouse – « ANITI » : Artificial and natural intelligence Toulouse Institute

Le projet ANITI porté par l’université de Toulouse est structuré par un programme de recherche dans le domaine du transport et de la mobilité aéronautique et spatiale. L’expertise locale en sciences humaines et sociales sera aussi mobilisée pour alimenter les réflexions.

Consulter la page dédiée au projet

Mis à jour le 09/03/2021

Partager