Grand Défi Santé

Diagnostic médical et Inetlligence artificielle

L’IA est appelée à jouer un rôle central dans la révolution médicale en cours. Issues du secteur médical et des patients, avec l’avènement des objets connectés de santé, les données de santé permettent d’améliorer considérablement les diagnostics de nombreuses pathologies.


Vision

En cernant mieux le parcours de santé de chacun, les données et les prédictions qui en découlent ouvrent la voie à une médecine non plus seulement curative mais également prédictive et personnalisée.

Le Grand Défi sur l’IA et la santé vise à accélérer le développement de nouveaux produits et à favoriser l’arrivée d’une prise en charge individualisée des patients.

Il cible prioritairement l’aide au diagnostic dans les domaines du cancer, des maladies cardiovasculaires et du diabète. Il repose sur :

  • La collecte des données et leur standardisation
  • L’interopérabilité des centres d’archivage, et l’uniformisation des accès, des échanges et leur sécurisation
  • La mise en œuvre de plateformes de recherche collaboratives intégrant des infrastructures de calcul et de stockage au meilleur niveau mondial
  • Le développement d’outils logiciels permettant de traiter et d’exploiter le volume considérable de données médicales afin d’offrir des analyses prédictives et prescriptives dans le cadre du parcours de soin

Objectifs

Ce grand défi a pour objectif la mise en place d'un cercle vertueux permettant de valoriser la donnée de santé au bénéfice de la santé des Français. Ce cercle vertueux doit engager l'ensemble des acteurs du système de santé autour d'un objectif commun qui est de vivre en meilleure santé : les professionnels de santé, les laboratoires de recherche, les sociétés innovantes, l'Etat et les patients.

Chacun joue un rôle clé dans l'animation de ce cercle :

  • les laboratoires de recherche créent de nouvelles technologies sur la base de données de santé
  • les technologies les plus prometteuses sont apportées sur le marché par les sociétés innovantes
  • ces innovations apportent un bénéfice direct au patient
  • ces innovations renforcent l'usage du numérique par les professionnels, ce qui contribue à générer de nouvelles données

Actions

Dans le but de valoriser la donnée, le Grand Défi Santé réalise une triple action, à chaque étape de la vie de la donnée :

Développer de nouveaux algorithmes entraînés sur des données massives

Les actions portent sur le financement conjoint de collection de données et de travaux de recherche sur de nouveaux algorithmes. Cette action présente deux appels à projets :

  • Le premier est co-organisé avec le Health Data Hub et vise à proposer un accompagnement couplé : données + soutien à la R&D.
  • Le second vise à soutenir la création de nouveaux registres professionnels tout en renforçant le socle logiciel commun opéré par la FSM ainsi que les registres métiers sélectionnés sur appel.

Expérimenter pour démontrer la valeur médicale ou économique

Cette action est double :

  • Un appel à projet dédié à l’expérimentation des dispositifs médicaux à base d’IA. Il se concentrera aux phases aval de développement et à la validation de la valeur apportée par les dispositifs médicaux.
  • Une commande publique visant à déployer à grande échelle un dispositif médical de prévention. L’IA permet de détecter de manière précoce les signaux faibles. Ceux-ci sont utiles pour anticiper les épisodes de maladie et ainsi mieux les traiter.

Mieux circuler la donnée de santé de soins courants pour renforcer les usages

Cette action cible à la fois les verrous réglementaires et le soutien à la structuration d’une verticale donnée sur l’imagerie médicale :

  • Sur le volet législatif, après la modification du mode d’ouverture du DMP et de l’ENS dans la loi « ma santé 2022 » ouvrant ainsi automatiquement à l’ensemble de la population un compte sur ces plateformes au 1er Janvier 2022, le Directeur du Grand Défi propose de promouvoir l’engagement citoyen dans l’ouverture de ses données contenues dans ces plateformes pour un usage recherche.
  • La spécialisation de la plateforme sur l’imagerie est une évolution de la feuille de route initiale, validée par le CoTech. Elle vise, en collaboration avec la CNAM et la DNS, à créer un réseau national reliant l’ensemble des serveurs d’imagerie au DMP et permettant la circulation des données pour une meilleure prise en charge mais aussi pour la livraison d’algorithmes.

Les actions du Grand Défi viennent, par ailleurs, alimenter la Stratégie d’accélération santé numérique / France Relance qui vise à encourager la transition d’une médecine curative, en silos, vers une approche plus préventive, plus prédictive et plus personnalisée.

Mis à jour le 10/06/2021

Partager