La mission Villani

Réflexion Intelligence artificielle

Le 29 mars 2018, au Collège de France, lors de la remise du rapport de la mission Villani, le Président de la République a présenté sa vision et sa stratégie pour faire de la France un pays leader de l’Intelligence Artificielle.

Vision

En 2017, Cédric Villani, mathématicien et député, a été chargé d’une mission sur l’Intelligence Artificielle (IA).

Cette mission fait suite aux rapports France IA et de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST), deux rapports qui ont permis de lancer le débat et de mobiliser les acteurs de l’IA. La mission Villani a eu pour objectif d’affiner, d’approfondir et de prioriser ce travail pour le décliner en une feuille de route concrète et ainsi poser les bases de l’action française et européenne en IA.

L’objectif assigné à la mission était de mettre en avant les atouts et les marges de progrès de la France et de l’Union européenne pour se positionner en tant que leader en IA. À partir de cette analyse, Cédric Villani a identifié les applications prioritaires à déployer. Il ouvre ainsi le champ d’une réflexion nationale sur les impacts de l’IA, en considérant ses effets sur le travail et son impact sur la société.

La mission a consisté à :

  • Étudier les actions nécessaires pour permettre à la France et à l’Europe d’être à la pointe de l’économie de l’IA
  • Décrire les meilleures pratiques internationales d’application de ces technologies au service de la transformation et de l’amélioration des politiques publiques
  • Identifier les applications prioritaires à déployer à l’intérieur de la sphère publique
  • Déclencher une réflexion nationale sur les impacts de l’IA, en considérant ses effets sur le travail et les questions éthiques qu’elle soulève

Cette mission s’est conclue par la remise du rapport « Donner un sens à l’Intelligence Artificielle : pour une stratégie nationale et européenne » par Cédric Villani au Président de la République lors de la conférence « AI for Humanity » (mars 2018). Le Président de la République a répondu à ce rapport en lançant la Stratégie Nationale pour l’IA.

En savoir plus sur la mission Villani

Orientations

La mission Villani a identifié 6 piliers clés pour faire de la France une Nation qui compte dans l’IA :

Mettre en place une politique offensive de la donnée

L’IA a besoin de volumes de données considérables. Le rapport a ainsi suggéré de favoriser la collecte des données dans un objectif de souveraineté et d’autonomie stratégique pour la France et l’Union européenne. La mission préconise ainsi un important partage et une mutualisation des données par les entreprises.

Miser sur 4 secteurs stratégiques

Le développement de l’Intelligence Artificielle doit tirer parti des avantages comparatifs de la France et de l’Union européenne. La mission Villani a identifié la défense et la sécurité, la santé, le transport et l’environnement comme les secteurs prioritaires dans lesquels notre industrie peut s’illustrer et exceller.

Voir les actions de la Stratégie IA : mettre les liens vers les secteurs

Libérer les potentiels de la recherche française

La qualité des talents français en IA est reconnue internationalement, de même que l’excellence de la recherche française en mathématiques et informatique.

Dans un contexte de compétition technologique mondiale où les différents acteurs s’emploient à attirer les chercheurs renommés de la discipline, retenir les talents et attirer les meilleurs centres de recherches privés est crucial. La mission Villani recommande ainsi la création de structures dédiées et la revalorisation des carrières dans la recherche publique pour la rendre plus attractive.

Le programme national de recherche en Intelligence Artificielle (PNRIA)

Mettre en place une IA écologique

L’IA offre des solutions nouvelles aux défis sociétaux majeurs. La mission Villani recommande ainsi de soutenir l’essor et les usages de l’IA au bénéfice de la transition écologique et de l’efficience énergétique.

Pour parachever cette démarche, il faut également penser une IA moins consommatrice d’énergie en accompagnant l’industrie du cloud européen dans la transition écologique.

La transition écologique dans la Stratégie IA

Ouvrir les boîtes noires de l’IA

L’appropriation des technologies d’IA par les individus et leur intégration dans la société dépendent de la transparence et de l’auditabilité de ces technologies. La mission Villani recommande ainsi de développer les capacités nécessaires pour observer, comprendre et auditer le fonctionnement des technologies d’IA et de démontrer le caractère explicable de leurs fonctionnements.

Le Grand Défi IA de confiance

Développer une Intelligence Artificielle inclusive et diverse

Les nouvelles technologies vont structurer le monde de demain. Leur développement doit ainsi être inclusif et divers pour que ces technologies bénéficient à l’ensemble des citoyens. La mission Villani recommande de s’appuyer sur ces technologies pour s’assurer que les inégalités ne croissent. Elle recommande même de se servir de l’IA pour les réduire.

Éthique de l'Intelligence Artificielle

Liens et téléchargements

  • AI for humanity
  • Mis à jour le 15/06/2021

    Partager