L’intelligence artificielle au service des entreprises

L’intelligence artificielle est une technologie permettant d’envisager des gains de compétitivité dans tous les secteurs de l’économie française. Elle participe également aux objectifs de transition écologique.


Vision

À la suite de la remise du rapport Villani en mars 2018, le Président de la République française a annoncé une Stratégie Nationale en Intelligence Artificielle (SNIA). Cette stratégie possède un volet économique dédié aux entreprises.

La Direction générale des entreprises (DGE), en collaboration avec le Commissariat Général à l'Égalité des Territoires (CGET) et Tech In France, a commandé l’étude « Intelligence Artificielle – État de l’art et perspectives ». Cette étude a permis d’élaborer le volet économique de la stratégie nationale. Ce volet a été présenté par le ministre de l’Économie et des Finances, le 3 juillet 2019.

La crise de la Covid19 a fortement ralenti l’activité de certaines entreprises et l’intelligence artificielle est un atout pour la transformation numérique des entreprises. Une stratégie d’accélération a été adoptée pour renforcer l’usage de l’intelligence artificielle au sein des entreprises françaises.

Comme le souligne, le rapport Bothorel, l’accès aux données et leur partage est stratégique pour le développement de l’intelligence artificielle et l’apparition d’un marché compétitif. Ils permettent l’entraînement d’algorithmes grâce aux techniques d’apprentissage automatique.

En parallèle, L’Europe soutient une stratégie en matière d’intelligence artificielle dont le livre blanc a été publié en février 2020. Elle insiste également sur la création d’un espace européen commun des données.

L’intelligence artificielle et le contrôle de nos données sont un enjeu de souveraineté.

Objectifs

L’IA au service des entreprises repose sur plusieurs objectifs :

  • Renforcer l’attractivité des filières de l’IA, de la donnée et des technologies
  • Soutenir le développement et la structuration d’une offre française en IA
  • Accroître la diffusion d’une IA accessible à toutes les entreprises dans l’économie
  • Assurer le développement d’une économie française et européenne de la donnée

Quelques actions clés

La mutualisation de données au service d’un secteur d’activité

Afin d’encourager les acteurs privés à mettre en commun leurs données, et ainsi améliorer la création de services fondés sur de l’intelligence artificielle, le dispositif « Mutualisation de moyens au service des filières et plateformes numériques de filières » soutient des initiatives proposées par une filière ou un secteur d’activité.

IA Booster, un dispositif de soutien à l’acquisition d’IA pour les TPE et PME

IA Booster est un dispositif novateur, composé de trois mesures d’accompagnement. Il permet d’améliorer la productivité d’une entreprise grâce à des solutions d’intelligence artificielle.

Ce dispositif comprend une phase d’audit afin de définir un ou plusieurs cas d’usage, l’installation d’une solution d’intelligence artificielle et l’accompagnement des équipes pour parvenir au complet déploiement.

Les Challenges IA, un levier d’innovations

Le dispositif « Challenges IA », financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), favorise des démarches d’innovation ouverte. Les entreprises ou entités publiques (les Sponsors) confrontées à des enjeux numériques proposent ainsi un défi à des start-ups ou PME qui fourniront des technologies innovantes (le Lauréat). Leur objectif est de faire émerger des solutions radicalement nouvelles pour l’ensemble des acteurs économiques.

Les Challenges IA portent sur les secteurs identifiés au sein du Rapport Villani : santé, transport-mobilité, environnement et défense-sécurité

Les Projets de recherche et de développement structurants pour la compétitivité (PSPC)

L’approche sectorielle identifiée par le rapport Villani s’est illustrée par le lancement de 10 PSPC dans les mêmes secteurs-clés. Ces projets collaboratifs de recherche et de développement structurants doivent permettre des retombées économiques et technologiques directes sous forme de nouveaux produits, et des retombées indirectes en termes de structuration durable de filières


Chiffres clés

 

  • 30 millions d’euros investis dans le volet économique de la stratégie nationale en intelligence artificielle
  • 13 Lauréats sélectionnés dans les Challenges IA
  • 4 projets de mutualisation de données au service d’un secteur d’activité

 


Présentation de la stratégie nationale

En juillet 2019, des grands groupes d’industrielles français se sont réunis autour d’un Manifeste, en présence du ministre de l’Économie et des Finances, afin de favoriser le développement de l’intelligence artificielle au sein de l’industrie. Ces acteurs soutiennent les initiatives permettant de mettre l’intelligence artificielle (IA) au service de l'industrie.

Voir la vidéo

Mis à jour le 08/06/2021

Partager