Sommet du Partenariat mondial pour l’Intelligence artificielle

24/11/2021

Le 12 novembre 2021, la seconde journée du Sommet annuel du Partenariat mondial sur l’Intelligence Artificielle (PMIA) s'est tenue à Paris. A cette occasion, des experts internationaux ont présenté leur travail à travers 5 ateliers.

Le Sommet annuel du Partenariat mondial sur l’Intelligence Artificielle (PMIA, ou Global Partnership on AI, GPAI) a été lancé en 2018 à l'initiative conjointe de la France et du Canada. Il encourage une utilisation éthique et responsable de l’Intelligence Artificielle (IA) en accord avec les termes définis par l’OCDE.

La deuxième journée du Sommet annuel du PMIA

La seconde édition du PMIA du 12 novembre 2021 a réuni 25 États membres dont 6 nouveaux États : Belgique, Danemark, Irlande, Israël, Suède, République Tchèque. Le PMIA couvre ainsi 40 % de la population mondiale. Le sommet a été l'occa réuni des experts internationaux autour de cinq groupes de travail ayant pour thématiques :

  • IA responsable
  • Gouvernance des données
  • Futur du travail
  • Innovation et commercialisation
  • Réponse aux pandémies

Ces 5 groupes de travail conduisent actuellement 10 projets d’applications de l’IA pour lesquels les experts présents ont pu présenter leurs recommandations et conclusions.

La France, présidente du Conseil du PMIA

La présidence du Conseil du PMIA sera assurée par la France pour une année. Elle sera accompagnée par le Canada et le Japon. L'objectif est d'intégrer davantage les pays du Sud pour diversifier et généraliser l'initiative à travers de nouveaux partenariats.

Mis à jour le 02/12/2021

Partager